circonférence


circonférence

circonférence [ sirkɔ̃ferɑ̃s ] n. f.
• 1265; lat. circumferentia, de circumferre « faire le tour »; cf. périphérie
1Géom. Longueur du cercle dont la mesure est égale au produit de son diamètre par pi. Deux mètres de circonférence.
Limite extérieure d'un cercle; cercle. Portion d'une circonférence. 1. arc. Adj. CIRCONFÉRENTIEL, IELLE [ sirkɔ̃ferɑ̃sjɛl ].
2Pourtour d'une surface à peu près ronde. La circonférence d'une ville, d'un champ. 1. enceinte, périphérie.

circonférence nom féminin (bas latin circumferentia, de circumferre, porter autour) Ligne courbe, plane, fermée, bordant une aire, en particulier un cercle. Pourtour d'un espace plus ou moins circulaire ; cercle. Longueur d'un cercle, égale à 2πR si R est le rayon. (→ pi [π].) ● circonférence (synonymes) nom féminin (bas latin circumferentia, de circumferre, porter autour) Ligne courbe, plane, fermée, bordant une aire, en particulier un...
Synonymes :
Pourtour d'un espace plus ou moins circulaire ; cercle.
Synonymes :
- périmètre
- périphérie

circonférence
n. f.
d1./d Ligne courbe fermée, dont tous les points sont également distants du centre.
Périmètre d'un cercle. La longueur de la circonférence est égale à 2piR (pi = 3,14; R = rayon).
d2./d Par ext. Ligne courbe enfermant une surface plane. La circonférence d'un domaine.

⇒CIRCONFÉRENCE, subst. fém.
A.— GÉOM. et littér.
1. Ligne courbe fermée limitant une aire. Le Roi décrivait autour de lui [un fauteuil] une lente circonférence de cercle (A. ARNOUX, Suite variée, 1925, p. 194).
2. Absol. Ligne courbe plane et fermée, dont tous les points se trouvent à égale distance d'un point fixe appelé centre; contour d'un cercle; cercle. Un arc de circonférence, une demi-circonférence. Un géomètre dessine une circonférence entière d'après le segment d'un cercle (P. BOURGET, Essais de psychol. contemp., 1883, p. 165). Les verres de vin rouge avaient posé sur le marbre blanc des circonférences (HAMP, Vin de Champagne, 1909, p. 184) :
1. Bien qu'une courbe impeccable soit difficile à dessiner spontanément, le simple mouvement mécanique d'une droite autour d'un point central livrera la plus accomplie, la circonférence; ...
HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 170.
B.— Vieilli
1. Limite extérieure, pourtour d'un objet (ou d'une partie du corps), d'un lieu (ou d'une agglomération). La circonférence du globe (Voyage de La Pérouse, t. 1, 1797, p. 156). La circonférence du thorax (BARATOUX, La Voix, 1912, p. 26). Fréquent dans les formules du type : avoir X lieues (ou pieds) de circonférence :
2. ... nous voulions saisir par la pensée l'immensité de la nature, dont le centre, dit Pascal, est partout, la circonférence nulle part.
DUSSAULX, Voyage à Barège, t. 1, 1796, p. 200.
3. ... il lança devant lui sa casquette de livrée, qui, manquant la chaise, tomba à terre et fit le tour de la chambre en roulant sur sa circonférence.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 323.
Spéc. Partie extérieure (du corps humain, de l'arbre). [Ces utricules] vont de la circonférence de l'arbre au centre, depuis l'écorce jusqu'à la moelle (BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 180) :
4. Il paraît assez vraisemblable que, quand nous sentons une sensation, le mouvement quelconque qui s'opère dans nos nerfs va de la circonférence au centre; et que, quand nous sentons un souvenir, il se porte du centre à la circonférence : ...
DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Idéologie, 1801, p. 40.
Fam., plais. [En parlant de la dimension du corps humain dans le sens de la largeur] La circonférence de M. de Maulogier devait dépasser sa hauteur (J. DE LA VARENDE, Les Gentilshommes, 1948, p. 8).
P. méton. [Désigne la personne elle-même] Elle se leva à la fin, et cette circonférence énorme commença à se mouvoir (BRILLAT-SAVARIN, Physiol. du goût, 1825, p. 345).
2. Surface, étendue (de la terre, d'une portion de territoire). Notre hémisphère s'échauffe dans toute sa circonférence (BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 50) :
5. ... qui parle de la longueur de cet empire? et des cent mille villes qui sont posées (...) dans l'étendue de sa circonférence?
CLAUDEL, Le Repos du septième jour, 1901, p. 802.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. circonférent. Qui se trouve tout autour (cf. CLAUDEL, Art poétique, 1907, p. 142 et Un Poète regarde la Croix, 1938, p. 158, 181, 213).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Enq. ://. Étymol. et Hist. 1. a) 1267 géom. [d'un cercle] (Comput, B. N., 25408, f° 18 ds GDF. Compl.); b) ca 1275 [d'une sphère] (J. DE MEUNG, Rose, éd. F. Lecoy, v. 19102); 2. 1680 « limite extérieure, pourtour d'un lieu » (RICH.); 1690 « surface extérieure du corps humain (à propos de la circulation sanguine) » (FUR.); 3. début XVIIIe s. « surface limitée s'étendant autour d'un point » (Montesquieu ds Lar. 19e). Empr. au lat. impérial circumferentia « circonférence, cercle », dér. de circumferre « porter autour », b. lat. linea circumferens « ligne qui va en cercle, circonférence ». Fréq. abs. littér. :383. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 370, b) 325; XXe s. : a) 183, b) 174.
DÉR. Circonférentiel, ielle, adj. Qui concerne la circonférence. a) Emploi techn. ) [Domaine de la méd.] Les artères circonférentielles (Ce que la France a apporté à la méd. dep. le début du XXe s., 1946, p. 271); le sillon circonférentiel de vicq d'azyr (QUILLET Méd. 1965, p. 320). ) [Domaine de la phys.] La vitesse circonférencielle de la roue (M. BAILLEUL, Notions de matériel roulant des ch. de fer, 1951, p. 165).b) Emploi littér. La pente circonférencielle (CLAUDEL, Connaissance de l'Est, 1907, p. 62). Attesté ds Lar. 19e, Lar. Lang. fr., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965. []. 1res attest. 1. ca 1390 circunferencial « qui a la forme d'une circonférence » (EVRART DE CONTY, Probl. d'Aristote, Richel. 210 ms. XVe s., f° 102b ds GDF.), attest. isolée; 2. 1866 circonférentiel gramm. arménienne (Lar. 19e); 3. av. 1872 circonférentiel « qui concerne la circonférence » (DUPUY DE LÔME, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXV, p. 99 ds LITTRÉ Add.); 1907 circonférenciel (CLAUDEL, loc. cit.); de circonférence, suff. -iel (-al). Cf. lat. médiév. circumferentialis au sens 3 (fin du XIIe s. ds Mittellat. W. s.v., 612, 42), au sens 1 (ca 1250, ibid., 40). Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. — GOHIN 1903, p. 350. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 108.

circonférence [siʀkɔ̃feʀɑ̃s] n. f.
ÉTYM. V. 1265; du lat. circumferentia, de circumferre « faire le tour ». → Périphérie.
1 Ligne courbe plane et fermée dont tous les points sont à égale distance d'un point intérieur ou centre; pourtour d'un cercle. || La circonférence est divisée en 360 degrés ou en 400 grades. || Portion de circonférence. Arc. || Surface inscrite entre deux circonférences concentriques. Couronne.
Didact. (géom.). Longueur du cercle. || La circonférence est égale au produit du diamètre du cercle par π (pi) ou du rayon par 2π.REM. Pour les autres courbes fermées, on dit longueur, périmètre.
0 (…) le cercle que Saturne décrit a plus de six cents millions de lieues de diamètre, et par conséquent plus de dix-huit cents millions de lieues de circonférence (…)
La Bruyère, les Caractères, XVI, 43.
2 Littér. Tour, pourtour (d'une chose de forme approximativement circulaire). || Embrasser la circonférence d'un arbre. || La circonférence d'une ville. Enceinte, périphérie.
DÉR. Circonférentiel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Circonference — Circonférence Cet article court présente un sujet plus amplement développé ici : Périmètre. Un cercle noir …   Wikipédia en Français

  • circonférence — CIRCONFÉRENCE. s. f. Le tour d un cercle. Toutes les lignes tirées du centre à la circonférence sont égales entre elles. La circonférence d un grand cercle du ciel, d un grand cercle de la terre. La circonférence du ciel, de la terre, d un globe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • circonference — CIRCONFERENCE. s. f. Le tour d une chose ronde. Les lignes se tirent du centre à la circonference. toutes les lignes de la circonference s unissent au centre. la circonference du ciel, de la terre, d un globe. Il se dit aussi, De toute sorte d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CIRCONFÉRENCE — s. f. Le contour d un cercle. Toutes les lignes droites tirées du centre et terminées à la circonférence sont égales en longueur. La circonférence d un grand cercle du ciel, d un grand cercle de la terre. La circonférence du ciel, de la terre, d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Circonférence — Cet article court présente un sujet plus développé dans : Périmètre. Un cercle noir Sur les autres projets Wikimedia : « Circonférence », sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • circonférence — (sir kon fé ran s ) s. f. 1°   Toute enceinte considérée indépendamment de sa figure. Cette place a une vaste circonférence. •   Il faut un roi [de théâtre] qui soit gros et gras comme quatre ; un roi morbleu ! qui soit entripaillé comme il faut… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CIRCONFÉRENCE — n. f. Contour d’un cercle. Toutes les lignes droites tirées du centre et terminées à la circonférence sont égales en longueur. La circonférence d’un grand cercle du ciel, d’un grand cercle de la terre. La circonférence du ciel, de la terre, d’un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • circonférence — nf. sirkonfèrinsa (Villards Thônes) ; => Tour (nm.) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • demi-circonférence — pusapskritimis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. semicircumference vok. Halbkreis, m rus. полуокружность, f pranc. demi circonférence, f …   Fizikos terminų žodynas

  • circonférentiel — circonférence [ sirkɔ̃ferɑ̃s ] n. f. • 1265; lat. circumferentia, de circumferre « faire le tour »; cf. périphérie 1 ♦ Géom. Longueur du cercle dont la mesure est égale au produit de son diamètre par pi. Deux mètres de circonférence. ♢ Limite… …   Encyclopédie Universelle


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.